Thomson sous procédure de sauvegarde

Le Tribunal, de Commerce de Nanterre a ouvert le 30 novembre 2009 une procédure de sauvegarde au bénéfice de la société THOMSON.

Cette décision est interessante à deux égards.

Tout d’abord, cette procédure illustre une pratique nouvelle de la procédure collective comme moyen de résolution des conflits avec des créanciers minoritaires.
Nous ne sommes plus dans la défaillance absolue de l’entreprise mais dans la recherche de solutions qui faute d’aboutir conduiraient immanquablement à la défaillance.
Le Prepackaged plan précédemment évoqué s’inscrit dans cette logique.
la procédure de sauvegarde est en passe de devenir un moyen pour le management et la majorité des créanciers d’imposer sa loi à la minorité.

Je ne puis également m’empêcher de constater que le fonds de commerce est le bien le plus précieux sur lequel une entreprise puisse compter. Les financiers seraient bien avisés d’en prendre conscience tant il est vrai que vidée de sa substance et quelles que soient les restrucuturations financières diligentées, une entreprise n’a pas d’avenir sans un métier.

Les cessions de branches d’activités ne doivent jamais s’exercer au détriment du coeur de métier. Qu’est devenu THOMSON ?


Warning: Division by zero in /homepages/29/d740303421/htdocs/wp-includes/comment-template.php on line 1439
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.